Ne plus procrastiner

Décider de vivre mieux, c’est comme cliquer sur Se Désincrire de toutes les newsletters auxquelles on s’est abonnée ces dix dernières années.

On a envie de ne plus être polluée par ces emails qu’on n’ouvre même plus,

mais on a la flemme de passer à l’action: chercher le bouton, cliquer dessus, valider, dire pourquoi on se désinscrit et enfin supprimer l’email en question.

Mais qu’est-ce qu’on se sent libérée quand c’est fait !!!!!!

Je peux prendre aussi l’exemple de la pièce ou du placard que tu procrastines à trier, ranger et organiser.

Tu sais que tu dois le faire, tu sais que ce sera tellement mieux une fois fait,

mais qu’est ce que tu repousses le moment de le faire !

Pourquoi ?

Parce que se retrouver face à soi-même, à ce que nous avons créé est risqué.

Nous risquons de nous juger, de nous en vouloir, de ramener à la surface d’anciens sentiments mêlés et de ne pas savoir comment nous en dépêtrer.

Alors nous repoussons encore et encore.

A coup d’excuses que ce n’est pas si mal, ce n’est pas si terrible, on peut très bien vivre comme ça, d’ailleurs ça fait des années que c’est comme ça.

Tu sais ce que tu fais quand cela se passe ?

Tu affirmes en fait que prendre soin de TOI n’est pas important.

Tu annonces à ton mental, ton coeur, ton corps, l’Univers que TU n’as pas de valeur.

Que tu peux continuer à endurer, supporter et accumuler tout ce stock d’énergies qui te paralysent au final.

Car garder, ne pas faire bouger ce qui s’est accumulé (newsletters non lues, anciens vêtements, objets du passé inutiles, vieilles photos, relations vides devenues toxiques, habitudes alimentaires nocives) fige ton niveau d’énergie à toi ta vitalité, ton dynamisme, ton enthousiasme.

Et c’est toute ta vie qui ralentit et fonctionne en sous-régime.

Mais “ce n’est pas si grave que ça”, “il y a pire”.…..

Ton droit de naissance, c’est de t’épanouir.

Savourer toutes tes expériences de cette vie.

Tu n’as pas à le mériter.

Regarde comment tu pratiques cette façon de ne te trouver aucune valeur et aucune importance.

Cela peut se cacher dans bien des espaces de ta vie.

Indice: tu les trouveras facilement, ce sont toutes les activités, relations et moment où tu es épuisée ou tendue.

Je n’ai pas pu aider ma mère à se trouver de la valeur et prendre soin d’elle, et j’en ai fait les frais puisque je l’ai émotionnellement et affectivement perdue très jeune.

Ne se trouvant aucune valeur ni importance (sous un apparent orgueil), elle a laissé son couple (toxique) l’enfermer dans un système qui lui a coûté la relation avec deux de ses filles, et sa santé depuis près de 18 ans (elle fait cancer sur cancer).

Il n’y a rien de plus absurde et triste que cela.

Elle le sait. Mais elle n’a rien fait.

Elle a procrastiné, remis à plus tard.

Il y avait toujours plus important qu’elle.

Son mari, son travail avec lui, les apparences.

Et ses émotions se sont accumulées en elle, enfouies et protégées par des mécanismes de protection implacables (déni).

J’ai du être témoin de cette lente destruction et j’en suis à jamais impactée.

La mission que j’ai donc choisie en 2009, est de soutenir toutes les femmes à se connaitre mieux, à avoir le courage de regarder en face ce qui ne leur correspond pas,

à faire les choix qui leur permettront de vivre mieux, plus libres, plus authentiques et plus heureuses.

Leur apprendre à se positionner, communiquer clairement leurs envies et leurs valeurs.

Les amener à découvrir leurs forces et leurs capacités.

Les accompagner à guérir les peines et les peurs inscrites en elles.

Les aider à libérer leur corps de ce poids du passé.

Leur redonner goût à la Vie.

Je voulais te partager ce message cette fin de semaine,

et t’inviter à me contacter si tu veux voir avec moi comment un accompagnement personnalisé pourrait te soulager et t’aider à avancer dans cette période de ta vie: annabelle@annabelleperceval.com.

Quoi que tu fasses: n’attends plus.