fbpx
Array
(
    [post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 66
            [height] => 66
            [crop] => 1
        )

    [recent-post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 600
            [height] => 240
            [crop] => 1
        )

    [woocommerce_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 150
            [height] => 150
            [crop] => 1
        )

    [woocommerce_single] => Array
        (
            [width] => 300
            [height] => 0
            [crop] => 0
        )

    [woocommerce_gallery_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 100
            [height] => 100
            [crop] => 1
        )

    [shop_catalog] => Array
        (
            [width] => 150
            [height] => 150
            [crop] => 1
        )

    [shop_single] => Array
        (
            [width] => 300
            [height] => 0
            [crop] => 0
        )

    [shop_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 100
            [height] => 100
            [crop] => 1
        )

)
0 objet - 0,00

Pourquoi la psychologie n’est pas la conscience

Ce matin je veux te parler du problème de la psychologie.

Je voudrais te proposer aujourd’hui cet élément d’information :

Te demander “Pourquoi ?” tu vis telle ou telle chose

est non seulement inutile, mais contre productif, pour ne pas dire dangereux.

En effet, “Pourquoi” il m’arrive ceci ? “Pourquoi” cette personne réagit ainsi ?, “Pourquoi” je n’ai pas été retenu pour ce job ?” sont de mauvais habitudes que je t’encourage à perdre dès aujourd’hui.

“Pourquoi ?” juge ce que tu vis et le fixe (c’est l’effet du jugement).

Comme une colle.

“Pourquoi ?” est une façon de ne pas recevoir – les bras ouverts – ce qui est.

“Pourquoi ?” est une façon de montrer ta défiance à l’Univers et l’orchestration quantique dont tu fais partie.

“Pourquoi ?” ne te donne jamais aucune possibilité de faire évoluer les choses,

mais te fait croire à des réponses qui sont encore des jugements, des fixités.

Encore de la colle, celle qui t’englue dans des problèmes insolubles ou qui te demanderont des années d’efforts pour un résultat peu satisfaisant.

Nous sommes faits pour l’aisance, pas pour la souffrance.

Comme l’énergie, nous sommes fluidité, pas fixité.

En résumé, “Pourquoi ?” n’est pas et ne mène pas à la conscience, la présence.

Pour aujourd’hui, je te propose donc:

– d’identifier quand tu vas dans ces “Pourquoi” ne sont-ils pas chez eux quand je les appelle ?

– d’inverser “Pourquoi ?” par “Comment” je peux les joindre facilement ?

– et d’observer la réaction de ton corps (de la tension, il va progressivement aller vers la détente)

– puis de rester dans ce questionnement – tranquillement – jusqu’à recevoir une prise de conscience (une guidance), la fameuse “réponse cosmique” qui va t’indiquer quelle direction prendre.

Voilà, j’espère que ce bref exposé sur “Pourquoi il ne faut plus utiliser Pourquoi dans ta vie ?” t’aura éclairé et que tu vas le mettre en pratique.

C’est simple mais ça change tout.

A utiliser sans modération avec ta famille, tes collègues, ta moitié, tes amis, ceux qui laissent bruler la forêt amazonienne, toutes les manifestations de ton corps pour lesquelles tu joues au psychologue ou médecin, etc.

Annabelle

Prochaine dates et villes où tu peux me rejoindre:https://www.annabelle-loubat-perceval.com/evenement…

Reçois un webinaire directement dans ta boîte mail !

En t'inscrivant à ma Newsletter, reçois dans ta boite mail une vidéo qui ouvrira les portes de ta conscience !

Tu recevras également d'autres vidéos et inspiration d'Annabelle régulièrement Powered by ConvertKit

Partager cet article :

Catégories : Blog, Texte

Comments are closed.