fbpx
Array
(
    [1536x1536] => Array
        (
            [width] => 1536
            [height] => 1536
            [crop] => 
        )

    [2048x2048] => Array
        (
            [width] => 2048
            [height] => 2048
            [crop] => 
        )

    [post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 66
            [height] => 66
            [crop] => 1
        )

    [recent-post-thumbnail] => Array
        (
            [width] => 600
            [height] => 240
            [crop] => 1
        )

    [woocommerce_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 150
            [height] => 150
            [crop] => 1
        )

    [woocommerce_single] => Array
        (
            [width] => 300
            [height] => 0
            [crop] => 0
        )

    [woocommerce_gallery_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 100
            [height] => 100
            [crop] => 1
        )

    [shop_catalog] => Array
        (
            [width] => 150
            [height] => 150
            [crop] => 1
        )

    [shop_single] => Array
        (
            [width] => 300
            [height] => 0
            [crop] => 0
        )

    [shop_thumbnail] => Array
        (
            [width] => 100
            [height] => 100
            [crop] => 1
        )

)
0 objet - 0,00

Quoi d’autre est possible ?

C’est un outil d’Access Consciousness.

C’est une question.

Et elle me sauve la vie à chaque fois que je l’utilise.

Dans une situation donnée, face à une personne, dans une conversation, nous n’avons qu’un seul point de vue: ce qui va (le “bien”) et (surtout) ce qui ne va pas (“le mal”).

C’est comme ça: nous ne pouvons focaliser que sur une seule chose à la fois.

Focaliser permet d’évaluer (juger), car nous croyons contrôler la situation par le jugement.

Et tout nous pousse à contrôler. Contrôler serait faire preuve de force et d’intelligence.

Sauf que, cette contraction nécessaire à la focalisation et au jugement tue toutes les chances de créer un futur plus grand pour les acteurs de la situation/relation/conversation.

C’est là que “Quoi d’autre est possible ?” intervient avec sa cape rouge et son collant bleu !

Que j’aime cet outil !!!!!!……..

Il rééduque mon mental-Madame Irma qui “sait tout ce qui va arriver après”.

Il détend mon corps qui soupire d’aise quand ma tête lâche.

Il montre à l’Univers que je suis prête à jouer avec lui aux possibilités infinies d’une vie plus belle, plus grande et plus douce.

“Quoi d’autre est possible ici que je n’ai pas considéré ?” m’invite à onduler avec aisance dans cette vie si solide, faite de murs et de barrières, et où se frayer un chemin vers la voie royale de l’Illimité devient un jeu d’enfant.

Et si la vie était un jeu ?

 

 

Reçois un webinaire directement dans ta boîte mail !

En t'inscrivant à ma Newsletter, reçois dans ta boite mail une vidéo qui ouvrira les portes de ta conscience !

Tu recevras également d'autres vidéos et inspiration d'Annabelle régulièrement Powered by ConvertKit

Partager cet article :

Catégories : Blog, Texte

Comments are closed.