Ta relation à toi: paix ou conflit ?

Cette semaine, je te parle encore de RELATION, et cette fois-ci,

de celle que tu entretiens avec TOI-MEME.

Quand ma fille de 14 ans a partagé avec moi qu’elle avait trouvé ce qui en elle déclenchait telle et telle réaction chez l’autre,

j’ai été admirative de sa perspicacité la concernant,

et de son envie de comprendre les réactions humaines.

Les comportements humains m’ayant toujours passionnée,

j’aurais tant aimé pouvoir élaborer avec des adultes sur ces sujets quand j’avais son âge !

Comme à la maison, l’étude de la psychologie ne tenait pas le haut de l’affiche,

parce que battue à plate couture par la médecine et la biologie,

je pratiquais seule l’observation de mes congénères, dans leurs joies et leurs peines.

Dans le même temps, j’expérimentais moi-même les différentes possibilités

– celles de s’épanouir et de souffrir – qu’offrent les relations aux autres.

Quand je regarde derrière moi (décembre, c’est l’heure du bilan),

je me dis que passer autant de temps (toute sa vie) à tenter de réussir ses relations avec les autres,

pour finalement découvir que c’est notre relation à nous-même qui est première

et qui détermine toutes les autres …..

: « pourquoi on ne nous a pas appris cela tout petit ?!« 

…. Et bien, parce que les personnes qui nous entouraient ne l’avaient pas (encore) découvert non plus.

Et si vous regardez vos parents et les membres de votre famille (c’est l’éqoque où on va pouvoir constater qui change et qui ne changera jamais),

vous vous rendez compte que la plupart des êtres vivant sur cette planète

ignore que le Graal, c’est la relation à soi !!!

……..

Mais ce ne sont surtout pas des regrets !

Cela me donne – chaque jour – plus de force et d’engagement encore

pour enseigner comment se guérir,

comment guérir sa relation à soi-même pour transformer sa vie.

Car c’est la lame de fond qui crée tout le mouvement de nos vies.

Pourquoi se soucier uniquement de l’écume,

alors que dans les profondeurs

tout notre système de croyances et d’interdits gît,

inerte, et se réactive quand les bouillons à la surface

rappellent les programmations originelles ?

Ayant vécu une enfance et adolescence sous contrôle,

j’ai très tôt développé le goût de la liberté.

Et je n’ai eu de cesse, après les premières illusions de jeunesse,

de chercher La Liberté, la vraie.

J’ai découvert qu’elle réside dans notre relation à nous-même,

comme une perle cachée au creux d’une coquille grisâtre

que nous n’aimons pas toujours ouvrir (nous).

Je dirais qu’une bonne/vraie relation à soi tient à deux éléments:

  • se connaitre par et avec le coeur

sans se juger, ni se trouver des excuses, tout assumer de soi, tout aimer de soi, de son passé et ses blessures

  • savoir ce que l’on veut et le demander

pour ses relations et sa vie

C’est cette éclosion de la relation à soi que j’impulse et accompagne,

dans la nouvelle session du coaching Booster de 8 ou 16 semaines qui démarre ce mois de décembre, dans le club bimensuel Expansion Infinie que tu peux rejoindre à tout moment et dans chacun de mes programmes.

Tu les trouveras tous icihttps://www.annabelle-loubat-perceval.com/categorie-produit/programmes/

Annabelle